Déclaration de politique générale de la législature 2007-2012   -  Benoît PIEDBOEUF, Bourgmestre

 

 

Etat de la situation

 

Tintigny est une commune qui se situe dans la moyenne supérieure des communes de notre Province : Un environnement agréable et sain, une proximité des axes autoroutiers, ferrés et aériens, une accessibilité rapide à de grands pôles d’emplois et des services de santé, une présence sur son territoire  de services médicaux et para-médicaux, de services à domicile et de services sociaux, une population en croissance régulière assurant un renouvellement des générations, un taux de chômage parmi les plus faibles de la province, un équipement et un encadrement scolaires globalement de qualité, un réseau routier, d’éclairage public , de distribution d’eau et d’accès aux autoroutes de l’information globalement en bon état de fonctionnement et d’entretien, un réseau d’eau propriétaire, un réseau d’infrastructures sportives et culturelles riches, une inscription dans des programmes régionaux  et européen de développement tels que Pcdr , Mercure Wallonet, Leader plus , un début de décentralisation territoriale, une présence de nombreuses PME, d’indépendants et de deux importantes entreprises d’économie sociale ,une toute récente capacité d’accueil de nouvelles PME, une mixité d’habitats et de population avec un développement global du niveau intellectuel tant des autochtones que des migrants , un présence d’équipements collectifs et un développement important du monde associatif actif, un patrimoine bâti, historique, forestier et naturel du plus haut intérêt et une présence toujours importante d’une agriculture à taille humaine, une fiscalité en taux et en coût réel parmi les plus basse de la province.

 

Tintigny est donc globalement  une commune où il fait bon vivre.

 

Il reste, et c’est évidemment l’objet de la présente note de politique générale, que toute une série d’évolutions, d’améliorations et de développements sont à prévoir et seront mis en œuvre durant cette législature, dans la ligne des engagements des législatures précédentes et dans la perspective des évolutions futures.

 

Qualité de la vie et gestion du patrimoine

 

La priorité sera donnée à l’amélioration de la qualité de vie et de la  propreté des villages. Un relevé des points noirs vient d’être réalisé et une attention non seulement immédiate , mais durant toute la législature sera accordée à les faire disparaître. Des crédits sont et seront prévus  en terme de plantations et décoration des villages, le plus souvent en partenariat avec les associations locales, des équipements lourds tels balayeuse, et nettoyeuse d’avaloirs seront acquis probablement en partenariat avec une commune voisine,  l’engagement récent d’un ouvrier horticulteur  améliorera l’entretien de nos espaces publics et plantations, tant il est vrai qu’il ne suffit pas de planter , il faut entretenir l’existant avec professionnalisme. Des crédits sont et seront prévus pour le remplacement et le renforcement des plaines de jeux et des illuminations de fin d’année, en commençant par les petites sections de notre entité. Nous procéderons également à l’installation d’une pépinière  de sapins de Noël.

 

Nous veillerons tout particulièrement au bon entretien des bâtiments communaux afin de pouvoir ensuite demander le même effort à la population.

 

Nous terminons l’aménagement du cimetière de Tintigny qui sera un atout remarquable de plus dans notre patrimoine , et nous avons remis sur la table la restauration du lavoir classé de Bellefontaine,  l’aménagement des points d’eau de Rossignol sera poursuivi, de même qu’une attention sera portée à notre riche petit patrimoine.

 

Dans le même esprit une répression systématique et musclée des incivilités et des nuisances sera mise en œuvre en collaboration avec les services de police. Le règlement général de police de la zone de Gaume va très prochainement être approuvé et permettra grâce au partenariat de la Province en matière de sanctions administratives, de  progresser dans cette voie.

 

La sécurité routière

 

Essentiellement mise en péril sur les axes routiers gérés par le Met fera l’objet de toutes nos attentions avec une politique de lobbying très précise pour que les aménagements de la N83 et des zones 30 soient réalisés rapidement. La présence régulière du radar de la zone accompagnera cette volonté.

 

Suite à la réception du permis de bâtir, tout sera mis en œuvre pour que la traversée de Tintigny soit une réussite. De même, annuellement seront poursuivis les entretiens routiers conformément au diagnostic établi par les français de Figuline sur notre réseau routier , suite au  partenariat établi avec la Région et le service technique provincial . Dans le même ordre d’idée, l’équipement en piétonniers sera complété annuellement.

 

S’agissant de notre patrimoine aquifère

 

Le retour dans notre staff d’un ouvrier polyvalent de qualité,  affecté en grande partie au service fontainier tirera vers le haut la qualité du service offert à  notre population. La gestion de la qualité de notre réseau sera prioritaire. Les investissements de ces dernières années  en matière de protection des captages seront poursuivis, de même que vont être amplifiées nos relations avec les communes voisines propriétaires comme la nôtre de leur réseau de distribution d’eau. Des économies d’échelle sont possibles de même qu’une concertation permanente pour garantir notre indépendance. Nous insisterons pour que l’AIVE poursuive sa politique spécifique en direction des communes propriétaires.

 

S’agissant de notre patrimoine naturel et forestier.

 

Des crédits sont et seront prévus en terme de plantations, de même qu’en équipement et matériel d’entretien de ce patrimoine. Nous serons attentifs à ce que la gestion soit conforme à la procédure de certification en cours. Nous ferons de natura 2000 ,comme nous l’avons fait dans le passé, un atout et non une charge en terme de qualité de vie, de patrimoine et en terme de biodiversité.

 

Nous allons poser notre candidature pour être choisis dans le cadre de l’établissement d’un PCDN plan communal de développement de la nature .  Une attention particulière sera accordée au développement et à l’encouragement des diversifications en matière énergétique, notamment dans les bâtiments communaux. Des démarches ont déjà été prises en ce sens.

 

En matière d’accueil du citoyen et de politique sociale  

 

Des crédits sont prévus pour améliorer l’accueil à la maison communale , faire mieux apparaître les localisations et fonctions de chacun, renforcer le passage par l’accueil et orienter plus rapidement les citoyens.

 

Dès 2008 une plaquette d’accueil des nouveaux habitants sera mise en œuvre, contenant les informations de services et d’équipements généraux de notre commune. Le collège sera particulièrement attentif à une politique d’ouverture et de proximité du citoyen. Le printemps verra le Collège sillonner notre territoire à vélo, moyen le plus pratique de vérifier son état d’entretien.

 

En concertation naturelle avec le CAS, des animations et encadrement des personnes âgées seront organisées , de même que seront renforcées toutes les initiatives permettant leur maintien à domicile dans de bonnes conditions. Une attention renforcée visera les personnes âgées isolées. Les autres aspects de la politique sociale seront présentés dans la note de politique du président et se trouvent également en filigrane de toutes les actions communales par une attention à ceux dont les moyens de vivre  sont réduits.

 

 

 

Développement économique 

 

Nous disposons depuis peu de la zone d’accueil de PME qui faisait défaut dans notre commune,  grâce au soutien actif et compétent de notre intercommunale d’équipement et de développement économique. Plusieurs  PME se sont déjà inscrites dans le cadre du déploiement de cette zone en se portant acquéreuses de terrain,  nous serons actifs dans la recherche de nouveaux investisseurs  et engagerons d’ores et déjà une phase d’étude de l’extension de cette zone.

 

La réalisation pendant la législature  de l’atelier rural dans le cadre de la première phase du PCDR , offrira un pôle de développement complémentaire en économie sociale avec la mise sur pied d’une nouvelle EFT. Ce pôle de développement sera complété par la mise en œuvre de l’étude en cours chez Idelux dans le cadre du Fider ,en matière d’atelier agricole collectif.

 

Nous serons actifs dans le soutien de notre secteur touristique et Horeca.

 

Il est à prévoir que l’orientation des programmes Leader et Leader+ désormais appelés Feader, dont les appels à projets apparaîtront en cours d’année, sera plus économique qu’auparavant. Nous serons donc particulièrement attentifs à organiser un deuxième projet européen avec nos partenaires communaux et associatifs, voire à étendre ce projet sur une zone un peu plus large. La volonté sera le développement économique et la création d’emploi.

 

En matière de développement, nous veillerons à la réalisation des phases successives de notre plan de développement rural en réfléchissant en fin de législature à sa mise à jour,  à l’approche de la fin de  la première période de dix ans. 

 

 

 

Dans le domaine de l’enseignement 

 

Tous les moyens seront mis en œuvre pour enfin faire aboutir le dossier de l’école de Rossignol et procéder à sa réalisation. Tout porte à croire que cela ne sera plus très long.

Un partenariat avec les services prévention santé de la Province sera mis en œuvre pour renforcer la politique d’hygiène alimentaire des enfants et dans la logique de cette action , un effort sera fait en matière d’organisation de repas scolaires de qualité.

Toutes les bonnes politiques du passé seront poursuivies, elles ont toujours distingué Tintigny  dans le paysage provincial en niveau de dépenses consacrées à l’enseignement.

Une renforcement du service accueil extrascolaire et une assistance aux initiatives privées d’accueil de l’enfance en général et en période de congés scolaires en particulier sont et seront mis en œuvre durant la législature. 

 

 

 

En matière sportive et d’aide à la jeunesse

 

Une aide au montage et au financement des dossiers est et sera apportée à tous les clubs de l’entité. Des rencontres ont été et seront programmées, tant avec les clubs qu’avec les responsables d’infrasport.

Une analyse de tous les dossiers a déjà eu lieu et une programmation est en cours d’élaboration pour la législature tant dans l’existant que sur les infrastructures de quartier. En dehors des dossiers introduits par les clubs eux-mêmes, qui seront soutenus et cofinancés, la priorité sera donnée au bon aboutissement du dossier de la salle de sport(recalibrée) de Rossignol. 

Un encouragement spécifique à une politique sportive de la jeunesse sera développé dès 2008.

Les prochains mois seront mis à profit pour élaborer une politique de la jeunesse en concertation avec les acteurs de terrains. Un suivi rapproché des clubs des jeunes sera mis sur pied en cohérence avec tous les aspects cités précédemment.

 

 

En matière culturelle et artistique 

 

Des actions seront menées pour ouvrir nos infrastructures et nos équipes aux initiatives existant sur le terrain ( théâtre amateur, groupe musicaux, artistes locaux et régionaux) , des efforts seront entrepris pour faciliter l’accès de tous à la culture et à la lecture . Des actions d’envergure seront programmées, comme par le passé,  au départ de notre réseau de bibliothèques. Les partenariats avec les communes associées à notre dossier Leader et plus particulièrement  la commune d’Etalle, seront renforcés.

 

En matière de logement 

 

Nous travaillerons  activement à la bonne réalisation des lotissements en cours , tant communaux que celui de la société wallonne du logement et nous entreprendrons les démarches de mise en œuvre des phases suivantes, seuls ou en partenariat avec des lotisseurs privés.

Nous mettrons à profit l’existence de la mixité des projets pour appliquer une politique de prix de vente permettant une mixité de la population et veillerons a organiser les parcelles de façon à donner à tous l’accès au logement.

En matière de gestion urbanistique et de conseil, nous nous inscrirons dans le cadre du développement souhaité par le gouvernement wallon en transformant la CCAT en CCATM et en engageant un conseiller en urbanisme. Nous réfléchirons également à avancer dans ce cadre vers une plus grande décentralisation territoriale.

 

Cadre financier et politique

 

Toute cette politique sera mise en œuvre dans une rigueur budgétaire et une recherche incessante de subsides à tous les niveaux de pouvoirs, elle se fera également par une recherche de partenariat avec d’autres Communes, la Province, la Région, la Communauté Française , l’Etat fédéral et la Communauté européenne. Une cellule de veille sera mise en place  ayant pour tâche le suivi de tous les appels à projets. L’aide de l’union des villes et communes sera sollicitée à cet égard également. Dans toute la mesure du possible cette politique se fera sans accroissement de la pression fiscale et les recettes de vente de terrains seront affectées en priorité  aux financement d’investissements et de travaux sur fonds propres, à la réduction de notre endettement et à la constitution de provisions et fonds de réserve permettant le lissage des exercices budgétaires.

Cette politique se réalisera également par une activation de tous nos réseaux et par une présence actives dans les intercommunales et les organismes supra-locaux, j’insiste pour que chacun fasse honneur à ses responsabilités à cet égard. Trop souvent dans le passé les absences des représentants de notre commune nous ont distingués négativement. Les congés politiques octroyés aux mandataires locaux ont justement cette fonction aussi. Des mouvements importants vont avoir lieu notamment  dans les politiques économiques et de soins de santé, dans notre Province, avec des retombées immédiates pour notre population, une présence attentive est la condition de notre bonne information et de notre réactivité à cet égard.

 

Conclusion

 

Après quelques semaines seulement, je puis dire que j’ai toute confiance dans l’équipe mise en place à l’exécutif de notre Commune, mélange d’expérience et de jeunesse, d’énergie et d’imagination, j’espère pouvoir compter sur chacun des membres de notre assemblée pour travailler à tous ces projets et à la recherche active des moyens de les mener à bien.

 J’ai toujours fait preuve d’un esprit d’ouverture et je poursuivrai dans cette voie, mais je serai intraitable avec ceux dont le but premier ne sera pas le développement de notre commune. La discussion sera ouverte, mais une fois la décision prise, il est de la responsabilité de chacun de travailler à son bon aboutissement.

Je pourchasserai avec énergie et dénoncerai publiquement ceux qui tenteraient de faire échouer le bon financement de nos projets. Nous avons un engagement moral à tenir vis-à-vis de notre population , nous avons tous le même rôle , qui est d’en assurer le bien-être et le développement,  j’entends que chacun joue ce rôle. C’est ma responsabilité.

 

Mesdames , messieurs, chers amis, je vous souhaite une législature active et constructive et je vous remercie de votre bonne attention.

                                                                                             

Tintigny le 15.02.2007

Benoît PIEDBOEUF